Qu’est-ce que la perte de poids sans risque ?

Mais tout le monde n’a pas la chance d’avoir un corps, on peut se sentir très mal quand on se retrouve en surpoids dans le miroir, sans parler des risques pour la santé si on est obèse.
L’obésité, la surcharge pondérale est l’obsession de tout le monde, elle vous rend moins confiant, vous fait toujours sentir lourd et léthargique.
L’un des meilleurs moyens de se débarrasser de l’excès de graisse et de devenir plus sain est de modifier son alimentation en mangeant des aliments sains et en contrôlant le nombre de calories par portion.
Mais que faire si vous avez un régime alimentaire sûr et adéquat et si vous voulez perdre du poids ?

Cet article résoudra ces problèmes pour vous afin que vous ayez une vue d’ensemble de la perte de poids sûre et efficace et de la santé en général.

I. La période de planification d’une perte de poids en toute sécurité

1. Pourquoi voulez-vous perdre du poids ?

Il est évident que le fait de comprendre vos raisons et vos objectifs vous permettra d’atteindre plus facilement vos buts.

Déterminer pourquoi vous voulez suivre un régime pour perdre du poids en toute sécurité donne un sens à chaque plan de repas et justifie les efforts que vous y consacrez.

Pourquoi voulez-vous perdre du poids ?

Gestion du diabète : Si vous êtes atteint de diabète, il est impératif que vous changiez vos habitudes alimentaires.

Réduire ou éliminer le sucre des aliments de tous les jours est la clé pour contrôler votre diabète et rester en bonne santé avec lui.

Réduire le risque de maladie cardiaque : Manger des aliments sains et propres vous aidera à réduire votre taux de cholestérol et à vous débarrasser de votre excès de graisse, ce qui réduira votre risque de maladie cardiaque.

Régime post-partum : Pendant la grossesse, la mère et le bébé s’occupent tous deux de leur santé en mangeant beaucoup, beaucoup de nutriments, mais après la naissance, votre corps sera gonflé et gras, et vous êtes prête à suivre un régime pour vous mettre en forme.

Préparez-vous à porter des maillots de bain : La plupart des femmes perdent du poids lorsque l’été commence à arriver et la perspective de porter des maillots de bain leur donne plus de motivation pour agir.

Et un bon régime alimentaire peut faire la différence entre être prête à porter un bikini ou avoir peur.

2. Développer une masse musculaire importante

Vous pouvez être intéressé par l’ajout de muscles et la prise de poids supplémentaire de manière saine.

Les protéines sont indispensables à la construction de la masse musculaire, c’est pourquoi votre régime alimentaire doit viser à maximiser l’apport quotidien recommandé en protéines.

3. Assurez-vous de pouvoir perdre du poids en toute sécurité

Avant de passer à un nouveau régime alimentaire, il est préférable de consulter votre médecin pour vous assurer que le régime n’est pas dangereux pour vous.

Informez votre médecin de votre régime alimentaire. Tout régime alimentaire inférieur à 1 200 calories par jour peut être dangereux.

Parlez à votre médecin de votre régime alimentaire

Toutes les formes de perte de poids rapide sont causées par la restriction de l’apport calorique, la déshydratation, la fonte musculaire et le faible métabolisme, de sorte que le corps peut recevoir moins de calories qui existent encore.

La graisse corporelle. Elle modifie également le pourcentage de graisse corporelle, ce qui augmente le risque d’apparition de maladies et de diabète de type 2.

Certaines personnes utilisent un calculateur de calories pour mesurer la quantité d’aliments qu’elles consomment, d’autres par gramme (protéines, céréales complètes, etc.), vos décisions vous aideront à avoir une vision plus claire de votre alimentation.

Passez en revue vos médicaments sur ordonnance avec votre médecin. Il est important de vous assurer que vos plans de régime sont synchronisés avec les éventuelles directives nutritionnelles liées aux prescriptions que vous prenez.

Par exemple, si vous prenez un inhibiteur de l’ECA pour faire baisser votre tension artérielle, vous devez surveiller votre consommation de bananes, d’oranges et de légumes à feuilles vertes.

Si vous prenez des pilules de tétracycline, vous devrez peut-être éviter les produits laitiers pendant que vous prenez la pilule.

4. Examinez vos habitudes alimentaires actuelles

Avant de changer ce que vous faites, vous devez savoir ce que vous faites maintenant. En gardant une trace de ce que vous mangez, quand et où vous mangez, vous aurez un aperçu de vos habitudes alimentaires actuelles.

Examinez vos habitudes alimentaires actuelles

Tenez un journal alimentaire. Placez un magazine dans la cuisine ou à votre chevet et notez ce que vous mangez (repas, collations, petits « goûts » de l’assiette de vos amis – tous), le moment de la journée où vous mangez et le lieu où vous mangez (table de cuisine, canapé, lit).

Abonnez-vous en ligne. Plusieurs sites web proposent des outils en ligne qui vous permettent de suivre vos habitudes alimentaires par voie électronique. Si c’est presque votre smartphone, il vous sera facile de le suivre.

5. Déterminez pourquoi vous mangez trop

Nous avons tous des habitudes alimentaires différentes et les causes sont également différentes. Être conscient de la cause est la première étape de la gestion de votre alimentation.

Le stress : L’une des principales causes de suralimentation est le stress. Lorsque nous nous sentons trop tristes ou anxieux, nous utilisons souvent la nourriture pour nous réconforter.

Déterminez pourquoi vous mangez trop

Si cela vous pose un problème, vous devez gérer votre stress ou faire des choix alimentaires sains pour faire face à cette habitude.

Fatigue : Lorsque nous sommes fatigués, nous avons moins de chances de faire de meilleurs choix alimentaires.

Si vous constatez que vous mangez souvent lorsque vous êtes fatigué, vous devrez réfléchir à la manière dont vous pouvez vous reposer davantage et vous assurer de ne pas manger de mauvais aliments lorsque vous êtes fatigué.

Seul ou déprimé : incapable de trouver quelque chose à faire ?

Si vous trouvez que vous vous tournez souvent vers la collation lorsque vous êtes seul, vous pourriez envisager de compléter votre nouveau régime alimentaire par de nouvelles activités ou de nouveaux passe-temps qui vous permettront de sortir de la maison, de rester occupé et d’éviter de trop manger.

Trop faim : si vous arrêtez de manger en raison d’un emploi du temps chargé, vous constaterez que vous compenserez en mangeant tout si vous avez le temps. Si c’est votre problème, veillez à interrompre les repas.

II. Choisissez des aliments sains

Choisir des aliments sains

1. En savoir plus sur les calories

La plupart des personnes qui suivent un régime alimentaire disent qu’elles comprennent et contrôlent les calories, mais l’écrasante majorité d’entre elles disent également qu’elles ne savent pas vraiment combien de calories elles ont besoin.

Nous avons l’idée que pour perdre du poids, il faut moins de calories, plus de perte de poids, mais en réalité, il faut en savoir plus et faire plus attention à la provenance des calories et à la quantité consommée.

Les hommes ont déclaré manger en moyenne 2 600 calories par jour, les femmes en consommant environ 1 800.

Il se peut que vous ayez besoin de moins si vous essayez de perdre du poids, mais vous devez toujours manger au moins 1 200 calories par jour, si, en dessous de ce seuil, le corps se met en mode de famine, et il sera inefficace et la graisse inefficace n’est pas perdue.

Demandez à un nutritionniste ou à un entraîneur personnel de vous aider à déterminer combien de calories vous devez manger chaque jour pour perdre du poids de façon saine.

Choisissez les aliments avec discernement : choisissez des aliments riches en fibres (céréales complètes) et en protéines (viandes maigres). Ces aliments vous aideront à vous sentir rassasié plus longtemps et vous donneront plus d’énergie.

Évitez les calories « vides » qui ne donnent pas beaucoup d’énergie au corps. L’alcool et les aliments de restauration rapide comme les frites sont des exemples de calories qui ne servent pas à beaucoup de fins nutritionnelles.

2. Suivez scrupuleusement les instructions d’un diététicien

Suivez scrupuleusement les instructions d’un diététicien

Cela signifie que vous mangez la bonne quantité d’aliments du groupe alimentaire sans vous soucier de choisir le mauvais aliment.

Vous pouvez également modifier le type d’aliments dans votre régime alimentaire, par exemple en ne mangeant que des pommes et pas d’autres fruits.

Parmi les autres recommandations importantes, on peut citer : réduire de 10 % la quantité de calories provenant du sucre, de 10 % les graisses saturées et de 2300 mg de sodium par jour.

En outre, il existe des recommandations spécifiques concernant la quantité de nourriture que vous devriez essayer de manger chaque jour. Voir ci-dessous :

Mangez neuf portions de fruits et légumes par jour. Une portion de fruits équivaut à environ une tasse de fruits hachés ou à un petit morceau de fruit. Une portion de légumes équivaut à 2 tasses de légumes verts, de feuilles vertes ou à environ 1 tasse de légumes coupés.
Mangez six portions de céréales complètes par jour et au moins la moitié des céréales complètes. Une portion de noix équivaut à une tranche de pain ou à une demi-tasse de riz ou de pâtes.
Mangez deux à trois portions de lait par jour, mais essayez de préparer des produits laitiers allégés. Une tasse de lait équivaut à une partie de lait.
Mangez 2 à 3 portions de protéines par jour. Une portion de viande correspond à 3 onces, soit à peu près la taille de la paume d’un adulte. Une portion équivaut à un gros œuf, une cuillère à café de beurre de cacahuètes, une once de noix et 1/4 de tasse de haricots.
Essayez de « manger des arcs-en-ciel », c’est-à-dire de manger des aliments colorés (myrtilles, pommes rouges, asperges, etc.). Des aliments colorés différents signifient que vous recevez des nutriments et des vitamines différents.

3. Consommez plus de protéines maigres

Consommer plus de protéines maigres

Votre corps a besoin de protéines pour construire des muscles, assurer une protection immunitaire et maintenir votre métabolisme sur la bonne voie.

Pour en tirer les bénéfices sans les substances nocives qui peuvent être associées aux sources de protéines, choisissez des aliments riches en protéines et pauvres en graisses.

Choisissez du lait sans matières grasses plutôt que du lait entier, du bœuf haché ou du poulet haché.

Évitez les produits laitiers gras, les abats comme le foie, les viandes grasses, le jambon, les saucisses, le bacon, les viandes frites ou panées et les jaunes d’œufs

Devenez fan de poissons. Certains types de poissons sont riches en acides gras oméga-3, qui peuvent réduire les graisses dans le sang appelées triglycérides.

Vous trouverez la plus grande quantité d’acides gras oméga-3 dans les poissons marins, tels que le saumon, le maquereau et le hareng.

Soyez amical avec les haricots. Et les pois et les lentilles – les légumineuses sont généralement de bonnes sources de protéines, ne contiennent pas de cholestérol et sont moins grasses que la viande.

4. Choisissez des céréales complètes

Les grains entiers sont la graine entière de la plante et contiennent trois parties : le germe, le son et l’endosperme.

Choisissez les grains entiers

Malheureusement, lorsque les plantes sont purifiées, le son et les germes sont retirés et environ 25 % des protéines de graines et au moins 17 nutriments importants sont perdus.

Pour tous les avantages, recherchez les aliments étiquetés comme grains entiers.

Profitez des avantages : Selon de nombreuses études documentées, la consommation de céréales complètes présente de nombreux avantages.

Parmi ceux-ci, on compte une réduction du risque d’accident vasculaire cérébral, de maladie cardiaque, de diabète de type 2, de maladie inflammatoire, de cancer colorectal, de maladie des gencives et d’asthme, le maintien d’un meilleur poids, des artères carotides saines et une pression artérielle plus forte.

On trouve des céréales complètes dans de nombreux produits. Il n’y a pas que les céréales, la farine et le pain qui peuvent être des grains entiers ;

Les pâtes, les céréales, les biscuits, les tortillas, les mélanges pour crêpes et d’autres produits céréaliers peuvent être étiquetés comme étant des grains entiers, alors lisez attentivement les ingrédients.

5. N’ignorez pas les matières grasses saines

L’une des erreurs alimentaires les plus courantes est d’ignorer les aliments gras, mais toutes les graisses ne sont pas mauvaises.

Les graisses saines font partie de votre régime alimentaire. Les acides gras monoinsaturés (AGMI) sont un type de graisse saine qui est une graisse polyinsaturée et qui offre certains avantages tels que la réduction du LDL (le mauvais cholestérol), l’augmentation ou le maintien du HDL (le bon cholestérol), l’aide à stabiliser le niveau d’insuline et le contrôle du sucre dans le sang.

Les aliments riches en acides gras polyinsaturés sont les avocats, l’huile de canola, les noix (amandes, noix de cajou, noix de pécan et beurre de noix), l’huile d’olive, les olives et l’huile d’arachide.

6. Dites non aux graisses insaturées

Les graisses trans (graisses insaturées) augmentent le mauvais cholestérol et diminuent le bon cholestérol,

Les graisses trans (graisses insaturées) augmentent le mauvais cholestérol et réduisent le bon cholestérol, provoquent une prise de poids, augmentent le risque de maladies cardiaques, de cancer, d’accident vasculaire cérébral et de stérilité.

Parmi les principales sources de graisses trans, on trouve les aliments frits et les aliments conditionnés commercialement, notamment les produits de boulangerie.

7. Faites attention aux ingrédients de chaque produit

Faire attention aux étiquettes nutritionnelles sur les emballages des aliments peut vous aider à vous assurer que vous faites des choix sains.

L’une des parties les plus importantes de l’étiquette est l’ingrédient, l’information nutritionnelle. Ces informations vous indiquent la quantité de calories consommées dans chaque emballage et les informations nutritionnelles par portion

Vous devez également savoir combien de calories se trouvent dans chaque repas.

Essayez de limiter les nutriments suivants : les gras trans, les gras saturés et le sodium. Ils ont non seulement été liés à l’obésité, mais aussi aux maladies cardiaques et à l’hypertension artérielle

Recherchez des aliments riches en fibres, en vitamine A, en vitamine C, en fer, en vitamine D et en calcium.

8. Auto-cuisson

Manger au restaurant ou acheter de la nourriture à l’extérieur est pratique, rapide et facile. Mais cela signifie que vous n’avez aucun contrôle sur la façon dont vos aliments sont préparés ou sur les ingrédients utilisés.

L’un des moyens les plus efficaces de perdre du poids est de cuisiner des repas à la maison. Vous pouvez choisir des méthodes de cuisson saines (par exemple, la cuisson au four au lieu de la friture) et des ingrédients frais.

Planifiez vos repas à l’avance. En établissant un menu hebdomadaire, vous aurez moins de chances de vous mettre sur la bonne voie et d’appeler en milieu de semaine.

Vous pouvez vous faciliter la tâche en préparant des repas sains que vous pourrez conserver au réfrigérateur et consommer au besoin.

Amusez-vous à cuisiner. Offrez-vous un nouveau jeu de couteaux ou un joli tablier. Ils vous donneront la motivation nécessaire pour passer plus de temps dans la cuisine.

9. Avez-vous le droit de prendre une collation ?

Avez-vous le droit de prendre une collation ?

Bonne nouvelle ! Vous avez vraiment besoin de prendre un en-cas pendant que vous êtes au régime. Manger régulièrement permet de maintenir votre métabolisme et aidera votre corps à brûler plus de calories pendant la journée.

Des en-cas sains peuvent également réduire la faim et vous empêcher de trop manger pendant les repas.

Il est important de s’assurer que vous faites des choix de collations saines. Optez pour des fruits et des légumes frais, des noix ou du lait allégé. Essayez des tranches de concombre avec une sauce pour un en-cas d’après-midi.

Gardez des en-cas sains sur votre bureau.

III. Ne faites absolument rien

1. Éviter le régimes à la mode

Il peut être très tentant d’essayer les dernières tendances en matière d’alimentation. Les médias regorgent souvent d’histoires sur des célébrités qui ont essayé un régime à la mode et qui ont eu beaucoup de succès.

Cependant, il est important de se rappeler que non seulement le régime est généralement inefficace, mais qu’il peut aussi être préjudiciable à votre santé.

La plupart des régimes à la mode exigent que vous éliminiez un groupe d’aliments principaux, comme les glucides.

La partie la plus importante d’un régime alimentaire sain est de s’assurer que vous mangez un plan de repas complet qui inclut tous les nutriments. Évitez les régimes qui vous obligent à supprimer des groupes d’aliments.

De nombreux régimes à la mode favorisent une alimentation très pauvre en calories

Certains régimes à la mode peuvent vous rendre malade. De nombreux régimes à la mode favorisent une alimentation très pauvre en calories, ce qui peut être dangereux pour la santé.

Mangez plutôt le nombre de calories recommandé pour votre type de corps et faites des choix sains pour perdre du poids.

2. Limitez les aliments transformés

Les aliments transformés et les repas rapides contiennent des quantités très élevées de sodium, de graisses saturées et de sucre, il faut donc les limiter.

Les dernières directives alimentaires gouvernementales pour les Américains recommandent que pas plus de 10 % des calories proviennent des graisses saturées.

Si vous suivez un régime de 1500 calories par jour, cela signifie que vous pouvez manger 15g de graisses saturées par jour – les hamburgers des fast-foods peuvent en contenir de 12g à 16g.

3. Évitez les boissons sucrées

Évitez les sucreries

Les boissons sucrées, en particulier les boissons non alcoolisées, ont été liées à la prise de poids et à l’obésité.

En ajoutant de l’eau, vous vous sentirez plus rassasié et pourrez réduire votre consommation au moment des repas.

Rendez l’eau plus attrayante pour vos papilles gustatives en ajoutant des tranches d’agrumes, de concombre, de menthe ou d’autres herbes.

Le jus semble sain, surtout la boisson faite de jus à 100 %, mais il est riche en sucre. Buvez-le avec modération ou ajoutez de l’eau pour obtenir certains bienfaits nutritionnels avec moins de calories.

Dans une étude menée par des chercheurs de l’Université de Harvard, les boissons sucrées ont été associées à 180 000 décès par an dans le monde, dont 25 000 aux États-Unis.

Une autre étude réalisée en 2013, celle des scientifiques de l’Imperial College de Londres, a révélé que le risque de diabète de type 2 augmentait de 22 %. 12 onces sont consommées par jour.

4. Éviter certains ingrédients

Peut-être que votre état de santé vous interdit d’utiliser certains ingrédients dans les produits, veuillez lire attentivement les étiquettes.

La maladie cœliaque. La maladie cœliaque est un trouble digestif causé par une intolérance au gluten, une protéine présente dans le blé, le seigle et l’orge.

Grâce à une prise de conscience croissante des besoins des personnes qui ne peuvent pas tolérer le gluten, certains produits sans gluten sont aujourd’hui plus populaires.

L’hypertension. L’hypertension est une maladie dangereuse et un précurseur des maladies cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux. Elle peut être causée en partie par un régime alimentaire composé principalement de fruits, de légumes et de protéines maigres.

Il a été démontré que le régime DASH – abréviation de « Dietary Approach to Prevention Hypertension » (approche alimentaire de la prévention de l’hypertension) – fait baisser la pression artérielle. Il est recommandé par un certain nombre d’organismes de santé, dont les National Institutes of Health, et est classé premier meilleur régime alimentaire global dans le rapport US News & Best Diet by World Report 2012.

Les allergies alimentaires. Si vous suspectez une allergie alimentaire, assurez-vous de consulter votre médecin avant l’utilisation. Huit aliments représentent jusqu’à 90 % des allergies alimentaires : les arachides, les noix, le lait, les œufs, le blé, le soja, le poisson et les crustacés.

Si vous souffrez de l’une de ces allergies, lisez attentivement les étiquettes des aliments pour éviter de choisir des articles qui pourraient provoquer une réaction allergique.

IV. Choisissez un bon mode de vie

1. Ne pas changer brusquement de régime alimentaire

Il est tentant d’imaginer combien de poids on perd en adoptant un nouveau régime, mais il est facile de renoncer à se mettre sous la pression de l’attente que son corps ne puisse pas s’adapter à temps.

Adoptez une approche lente et régulière pour rendre les choses plus efficaces et plus faciles à maintenir.

2. Soyez actif physiquement

Être physiquement actif

Une bonne alimentation est un excellent moyen de commencer à mener une vie plus saine. Cependant, vous obtiendrez les meilleurs résultats si vous commencez en même temps un régime d’exercice physique sain.

Les recherches montrent que la combinaison d’un régime alimentaire et d’une activité physique aura des effets positifs sur votre santé globale en termes de perte de poids.

Essayez d’être actif au moins 60 minutes par jour. Vous pouvez les répartir pour faciliter la gestion et la mise en œuvre.

Pratiquez votre activité à l’extérieur plutôt qu’à l’intérieur. Les personnes qui font de l’exercice à l’extérieur disent qu’elles préfèrent être à l’extérieur. Explorez votre quartier ou faites des randonnées dans les quartiers proches de chez vous.

Trouvez un ami. Lorsque vous prévoyez de faire de l’exercice avec un ami, vous avez plus de chances de vous en tenir à ce plan. Demandez à un ami de vous rejoindre au yoga ou de vous accompagner en promenade après le travail.

3. Repos complet

Repos complet

Si vous ne dormez pas assez, vous risquez de prendre du poids. Lorsque vous vous reposez, votre corps produit plus de cortisol, qui est l’hormone du stress.

Il vous sera ainsi plus facile d’opter pour des aliments sûrs plutôt que pour des choix sains.

Essayez de dormir de 7 à 9 heures chaque nuit. Les personnes qui ont tendance à avoir un poids corporel plus sain que celles qui ne dorment que 5 à 6 heures par nuit.

Ne vous approchez pas de ces appareils, notamment les smartphones, les tablettes, les ordinateurs portables et les téléviseurs.

Établissez un horaire. Si vous essayez de vous coucher à la même heure chaque nuit et de vous réveiller à la même heure chaque jour, votre sommeil sera plus calme et plus efficace.

4. Réduire le stress

Il existe un lien évident entre le stress et la prise de poids. Lorsque vous êtes stressé, votre corps libère plus de cortisol, ce qui fait que votre corps retient plus de graisse.

Réduire le stress

Cela a tendance à se produire surtout dans l’abdomen. Pour tirer le meilleur parti de votre alimentation saine, vous devez vous efforcer de réduire votre niveau de stress.

Un bon moyen de réduire le stress est de faire régulièrement de l’exercice. Cela libère des endorphines et améliore généralement votre humeur.

Prenez une grande respiration. Se concentrer sur sa respiration est un moyen très efficace de réduire le stress. Inspirez et expirez, inspirez et expirez lentement. Cela ralentira votre rythme cardiaque et vous aidera à vous vider l’esprit

5. Permettez-vous de manger et de boire parfois

Récompensez-vous après de longues journées passées à essayer de suivre un régime alimentaire et à faire de l’exercice dans un cadre.

Prévoyez une journée pour « tricher ». Accordez-vous un jour par semaine où vous pouvez oublier vos restrictions alimentaires et manger ce que vous voulez.

Cela vous donnera quelque chose à attendre avec impatience et vous évitera de vous sentir démuni.

Étiquetez soigneusement les aliments comme étant « interdits ». La nature humaine nous fait désirer quelque chose que nous ne pouvons pas avoir en plus.

Évitez de dire que vous ne pourriez « jamais » avoir un certain aliment dans votre régime alimentaire. Prévoyez des exceptions pour réduire l’attrait de certains mets.

6. Suivez vos progrès

Le même journal alimentaire que celui que vous avez commencé au début de votre plan de suivi des habitudes alimentaires peut être utilisé pour suivre ce que vous mangez dans votre nouveau plan.

Suivez vos progrès

Comparez vos articles de semaine en semaine pour voir comment votre corps change.

Effectuez un examen hebdomadaire. Ce n’est pas seulement ce que dit votre journal alimentaire qui compte, mais aussi ce que dit la balance. Fixez un moment chaque semaine pour vous examiner et notez les résultats.

7. Fixez des objectifs de santé

Fixer des objectifs sains

Pour mener une vie saine, il faut notamment savoir se fixer des objectifs réalistes. Éviter de se fixer des objectifs que je ne peux pas atteindre, par exemple, je vais perdre 3 à 5 kg par semaine.

Fixez-vous plutôt des objectifs plus modestes et plus réalisables. Une perte de poids saine est généralement considérée comme 0,5 à 1 kg par semaine.

Les objectifs doivent être précis, par exemple : « Je vais faire de l’exercice pendant six jours cette semaine ». Les progrès sont faciles à suivre, et vous pouvez vous récompenser pour avoir atteint ces petits objectifs.

Évitez les récompenses basées sur la nourriture – vos récompenses peuvent plutôt consister à acheter une nouvelle tenue d’exercice ou des chaussures, ou encore des compléments.

8. Ne jeûnez pas

Vous pouvez être tenté d’essayer d’augmenter votre perte de poids en jeûnant, ou vous pouvez simplement devenir trop occupé ou perdre votre concentration et oublier de manger.

Quelle que soit la raison, sauter des repas ruinera votre régime. Vous risquez de trop manger pendant la journée ou votre corps peut accumuler de la graisse et ralentir son métabolisme.

V. Attitude saine

1. Penser positivement

En fait, ces pensées positives sont la clé d’une bonne alimentation. Les pensées positives peuvent augmenter votre motivation et votre niveau d’énergie.

D’autre part, les pensées négatives peuvent entraîner des comportements tels que manger avec émotion et sauter une séance d’entraînement.

2. Garder une belle image corporelle à l’esprit

Une belle image du corps dans votre esprit est très importante pour votre santé et votre bien-être général. Elle augmentera votre confiance en vous et vous aidera à mieux réussir

Concentrez-vous sur les bonnes choses. Si vous aimez vraiment vos bras, dites-vous quand vous vous regardez dans le miroir. Prenez l’habitude de vous féliciter au moins une fois par jour.

Collez une photo de votre beau corps devant le miroir pour vous encourager à changer positivement chaque jour afin d’obtenir ce que vous voulez.

3. Aimez-vous

Ne vous battez plus. Les recherches montrent que si vous vous aimez, vous atteindrez plus facilement vos objectifs de remise en forme.

S’aimer soi-même

Lorsque vous avez une pensée négative, essayez de la reconnaître et de la laisser partir. Il est préférable de se pardonner et de passer à autre chose.

Dites à quelqu’un (ou à tout le monde) que vous êtes au régime. Faire une déclaration publique peut augmenter vos chances de réussite en vous rendant responsable devant les autres.

Elle peut également vous apporter le soutien dont vous avez besoin de la part des membres de votre famille et de vos amis, qui peuvent vous encourager en fonction de vos objectifs.

Affichez des citations inspirantes sur votre réfrigérateur. Le fait d’avoir des mots intellectuels près de vous, dans votre humeur, peut vous aider à gérer une journée difficile au régime.